Sébastien Girard

Pour cette nouvelle saison 2015 – 2016, nous souhaitions marquer le coup en proposant un contenu exclusif et inédit : à savoir la tenue d’un classement hebdomadaire et annuel des meilleurs jeunes de la saison.

Ce classement sera disponible à chaque début de semaine et prendra en compte les prestations des jeunes joueurs de la scène européenne afin d’établir une note sur 10. Il s’appuiera sur différents critères qui nous permettront chaque semaine de dresser une liste des dix meilleurs jeunes de la semaine. Afin d’être sélectionnables, les joueurs doivent évoluer dans un championnat européen et être né en 1992 ou après. Les classements hebdomadaires s’additionneront pour faire place à un classement mensuel et annuel (ici) pour déterminer qui sera le meilleur jeune de la saison 2015 – 2016. Découvrez notre premier classement ci-contre.

Le classement du 24 au 30 août 2015 :

Nabil Fekir (22 ans, Olympique lyonnais, FRA) > 10. L’attaquant lyonnais est l’homme du weekend en Ligue 1. Auteur d’un triplé sur le terrain du Stade Malherbe de Caen, il fait son entrée dans notre classement avec la note maximale. L’international français a réalisé un match parfait sur la pelouse de Michel D’Ornano, au grand dam des Caennais comme Andy Delort qui n’avait qu’une chose à dire : « Fekir est au-dessus ». L’Olympique lyonnais peut remercier son attaquant puisque son pied gauche offre trois points précieux à la formation entraînée par Hubert Fournier. Trois frappes, trois buts et le ballon du match, une efficacité redoutable signée Nabil Fekir.

Anwar El-Ghazi (20 ans, Ajax, MAR.) > 9. Anwar El-Ghazi commence à être un habitué de notre classement hebdomadaire. Déjà élu meilleur jeune de la première semaine (voir ici),  l’attaquant marocain de l’Ajax Amsterdam refait son apparition dans le haut du classement. Avec son nouveau doublé, qui porte son total à 6 buts en 4 rencontres d’Eredivisie, mais également sa passe décisive pour Davy Klaassen, le joueur formé au Sparta Rotterdam reçoit une nouvelle fois la note de 9. Véritable sensation de ce début de saison aux Pays-Bas, l’ailier ne s’arrête plus de marquer ni d’impressionner les observateurs.

Luc Castaignos (22 ans, Eintracht Francfort, NED) > 8. Espoir des Pays-Bas au poste d’attaquant, Luc Castaignos commence parfaitement la saison sous les couleurs de l’Eintracht. Recrue phare de l’été du club de Francfort, le Néerlandais s’est distingué sur le terrain du VfB Stuttgart avec un doublé, ses deux premières réalisations en Bundesliga. Toujours actif sur le front de l’attaque, il a déstabilisé la défense adverse à plusieurs reprises grâce à ses appels répétés et son duo avec Harris Seferovic commence à avoir fière allure.

Yoshinori Muto (22 ans, Mainz 05, JAP) > 8. Le petit attaquant japonais de Mayence, recruté cet été en provenance du FC Tokyo, a lui aussi inscrit un doublé en Bundesliga cette semaine. L’international nippon de 22 ans a trouvé le chemin des filets par deux fois dans la première demi-heure de la rencontre face à Hanovre et a offert une victoire précieuse aux siens. Le Japonais s’est montré efficace devant le but puisqu’il a inscrit son doublé en ayant frappé seulement quatre fois au but.

Jonjo Shelvey (23 ans, Swansea City, ANG) > 8. Les Swans continuent leur excellent début de saison et confirment leur statut d’équipe à suivre en Premier League. Face à Manchester United, Jonjo Shelvey a livré une performance remarquable. Comme toujours, l’ancien de Liverpool s’est distingué par une activité débordante. L’Anglais est très actif à la récupération mais devient aussi la première rampe de lancement de son équipe et n’hésite pas à se projeter vers l’avant. Impliqué sur le but victorieux de Bafétimbi Gomis, le milieu de terrain a montré toute sa qualité de passe face aux Red Devils.

Manuel Lanzini (22 ans, West Ham, ARG) > 7. Face à Liverpool, le lutin argentin (1m67) fêtait sa première titularisation en Premier League. Des débuts qui se sont bien passés puisque l’ailier a mis à mal la défense des Reds. Manuel Lanzini a ouvert le score de manière un peu chanceuse, en reprenant une frappe ratée, mais a également contribué au deuxième but des Hammers en récupérant le ballon dans les pieds d’un Lovren qui a craqué sous la pression. Sa performance lui permet d’intégrer notre classement avec la note de 7.

Matthias Ginter (21 ans, Dortmund, ALL.) > 7. Déjà présent dans notre classement de la semaine dernière (voir ici) grâce à un but et une passe décisive, le défenseur central reconverti en arrière-droit refait son apparition une semaine plus tard. Très solide défensivement, il n’a jamais été pris à revers lors des offensives du Hertha Berlin. Il a également délivré une passe décisive à Pierre-Emerick Aubameyang et le Borussia Dortmund, décidément en pleine renaissance, a validé sa troisième victoire en autant de matches de Bundesliga.

David Alaba (23 ans, Bayern Munich, AUT) > 7. En l’absence de Mehdi Benatia ainsi que de Jérôme Boateng, David Alaba a pris place en défense centrale, aux côtés de Philipp Lahm et Juan Bernat. Une charnière improvisée qui a parfaitement tenu son rang face à un Bayer Leverkusen fatigué de son barrage d’accession à la Ligue des champions. Solide défensivement, l’Autrichien n’a pas eu l’occasion de se mettre en évidence sur le plan offensif et a laissé son coéquipier Douglas Costa enflammer la rencontre.

Raheem Sterling (20 ans, Manchester City, ANG) > 7. Première recrue phare de l’été pour Manchester City, avant l’arrivée de Kevin De Bruyne, Raheem Sterling a ouvert son compteur en match officiel avec les Skyblues. A la réception d’un centre de Bacary Sagna, l’attaquant anglais a trompé la vigilance du portier de Watford et s’est offert son premier but en Premier League avec Manchester City. Meilleur élément offensif de son équipe lors de cette rencontre, l’ancien de Liverpool a bien mérité sa place dans notre classement.

Héctor Bellerin (20 ans, Arsenal, ESP) > 7. L’Espagnol le plus rapide d’Angleterre a réalisé une belle performance ce weekend face à Newcastle. Chargé de contenir Florian Thauvin, son rôle a changé suite à l’expulsion d’Aleksandar Mitrovic et le repositionnement du Français. L’arrière droit devait animer un couloir droit dans lequel Alex Oxlade-Chamberlain n’a pas eu l’impact habituel. Avec ses montées incessantes, Bellerin a proposé des solutions à des Gunners en panne d’inspiration. A seulement 20 ans, l’Espagnol est plein de promesses.