Meilleurs jeunes : Ginter devant, Neymar fait son entrée

Luc Castaignos, meilleur jeune de la semaine

Pour cette nouvelle saison 2015 – 2016, nous souhaitions marquer le coup en proposant un contenu exclusif et inédit : à savoir la tenue d’un classement hebdomadaire et annuel des meilleurs jeunes de la saison.

Ce classement sera disponible à chaque début de semaine et prendra en compte les prestations des jeunes joueurs de la scène européenne afin d’établir une note sur 10. Il s’appuiera sur différents critères qui nous permettront chaque semaine de dresser une liste des dix meilleurs jeunes de la semaine. Afin d’être sélectionnables, les joueurs doivent évoluer dans un championnat européen et être né en 1992 ou après. Les classements hebdomadaires s’additionneront pour faire place à un classement mensuel et annuel (ici) pour déterminer qui sera le meilleur jeune de la saison 2015 – 2016. Découvrez notre premier classement ci-contre.

Le classement du 7 au 13 Septembre 2015 :

Luc Castaignos (22 ans, Eintracht Francfort, NED.) > 9. Déjà impressionnant la semaine dernière (voir ici), l’attaquant de Francfort est inarrêtable au sein du trio offensif qu’il forme avec Seferovic et Alexander Meier. Pas encore appelé avec l’équipe des Pays-Bas, il pourrait peut-être avoir sa chance s’il continue sur sa lancée actuelle. Derrière Müller et Aubameyang, c’est lui qui mène la danse en Bundesliga.

Jesús Corona (22 ans, Porto, MEX.) > 8. Un match, deux buts. L’ancien joueur d’Eredivisie n’a pas manqué ses débuts sous le maillot de Porto. Face à Arouca, Jesús Corona n’a pas tardé à se mettre en valeur et a ainsi marqué ses toutes premières réalisations dans le championnat portugais.

Ross Barkley (21 ans, Everton, ANG.) > 8. Contre Southampton (lire ici), Everton et ses jeunes avaient déjà réussi un match de très haut niveau. Contre Chelsea et avec Ross Barkley à la baguette, les Toffees ont réalisé là encore une grosse performance en faisant chuter une équipe en mal de points. Avec deux passes décisives à son actif, le meneur de jeu confirme ses bonnes dispositions du début de saison.

Benjamin Mendy (21 ans, Marseille, FRA.) > 8. Marseille souffle le chaud et le froid mais Benjamin Mendy est lui toujours là et se montre, en plus, décisif. Un superbe sur une belle combinaison sur coup de pied arrêté, un centre qui profite à Batshuayi et voilà que le latéral phocéen compte un but et une passe décisive à son bilan, en plus d’une activité incessante dans son couloir.

Neymar (23 ans, Barcelone, BRE.) > 7. Revenu de blessure, le brésilien n’a pas mis longtemps à retrouver le chemin des filets sur un coup-franc absolument superbe. Dans tous les bons coups contre l’Atlético, un sacré client, Neymar a martyrisé son vis à vis et semble plus fort que jamais. Sa première apparition dans notre classement en sera sûrement suivie par d’autres.

Matthias Ginter (21 ans, Dortmund, ALL.) > 7. L’allemand est la valeur sûre européenne en ce qui concerne les jeunes pépites depuis près d’un mois. Il a déjà délivré autant de passes décisives qu’il a disputé de matchs – sa troisième ce week-end – et a même ajouté à sa performance un pénalty provoqué qui a permis à Pierre-Emerick Aubameyang d’accroître son nombre de buts. Replacé à droite, Ginter fait des merveilles à Dortmund.

Sergio Araujo (23 ans, Las Palmas, ARG.) > 7. Prêté par Boca Juniors, l’attaquant argentin de Las Palmas a tiré son équipe d’un bien mauvais pas ce week-end, lui permettant d’accrocher son deuxième point de la saison face au Celta Vigo. Menés 2 à 0 assez rapidement, les joueurs des Canaries ont répliqué une première fois par l’intermédiaire de leur attaquant. Après avoir pris un troisième but, Las Palmas a une nouvelle fois recollé grâce à Araujo bien que le but ne lui ait pas été accordé. Une belle prestation qui l’amène à être présent dans notre classement de la semaine !

John Stones (21 ans, Everton, ANG.) > 7. Avec Lukaku et Barkley, il fait partie de cette brillante génération d’Everton où les jeunes ont une place toute particulière. Face à une équipe qui l’a ardemment courtisé pendant tout l’été, John Stones n’a pas subi de pression particulière et a livré un match très solide comme à son habitude. 100% de tacles réussis, deux interceptions, l’international anglais a encore fait le job.

Jürgen Locadia (21 ans, PSV Eindhoven, NED.) > 7. Remplaçant au coup d’envoi du match contre Cambuur, Locadia, qui a fait parler de lui cet été lors des matchs de préparation face à l’OL et Monaco, a marqué un doublé en une demie-heure donnant à la défaite de ses adversaires une allure de véritable déroute (ndlr : 0 – 6). Le jeune néerlandais n’a pour ainsi dire rien raté de ce qu’il a fait : deux tirs, deux cadrés, deux buts.

Anthony Martial (19 ans, Manchester United, FRA.) > 6. L’histoire était trop belle pour qu’on ne s’y arrête pas. Pour son premier match sous les couleurs mancuniennes, Anthony Martial a marqué un but – magnifique – après être entré en jeu. Il n’a pas justifié le montant exorbitant de son transfert mais il a assurément fait taire de nombreuses critiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire