Mercato : Alexander Søderlund, prochain n°9 de l’ASSE

Selon les informations de France Bleu Saint-Etienne Loire, l’attaquant norvégien de Rosenborg paraphera, comme attendu, son contrat avec l’AS Saint-Etienne samedi pour une durée de 3 ans et demi.

Il a impressionné le staff stéphanois lors de la double confrontation entre les deux clubs en Europa League. Alexander Søderlund sera bien un vert pour la fin de saison, et même les trois suivantes s’il reste jusqu’au bout de son contrat. Inconnu en France à part pour ceux qui ont prêté attention aux matchs de l’ASSE en C3, l’avant-centre norvégien n’en reste pas moins un buteur efficace qui sort de deux saisons très convaincantes.

Le natif d’Haugesund fait ses premiers pas dans un club local sans parvenir à percer en Norvège. C’est Trévise, qui évolue en Serie B, qui lui offre son premier contrat professionnel. Il ne réussit pourtant pas à s’y imposer et est prêté en deuxième division belge, à Namur, sans plus de réussite. C’est finalement dans le championnat islandais que Alexander Søderlund connaîtra le succès. Au FH Hafnarfjörður, club phare des années 2000 en Islande, il remporte le championnat et marque ses premiers buts en tant que professionnel. Après un nouvel échec en Italie, le norvégien retourne dans sa ville natale et rejoint le FK Haugesund, promu un an plus tôt en Tippeligaen.

Un retour en grâce au pays

Tout lui réussit alors. Dès sa première saison, il marque pas moins de 11 buts et réitère la performance la saison suivante. Haugesund prône un jeu très offensif, fait partie des meilleures attaques du championnat et cela réussit grandement à son attaquant qui s’y épanouit dans son style très atypique. Sa troisième saison en Norvège est plus compliquée pour l’avant-centre qui fait l’objet de nombreuses sollicitations mais décide de rester dans son pays, mais à Rosenborg. La transition s’avère finalement difficile pour Søderlund qui ne parvient pas véritablement à s’imposer. Le grand n°9 de Haugesund, devenu n°15 à Rosenborg, ne tarde cependant pas à faire son trou et ce, dès la saison suivante. Vice-champion en 2014, il marque pas moins de 14 buts au sein de la meilleure attaque du championnat avant d’exploser en 2015. 22 buts, 4 passes décisives, un titre de meilleur buteur mais surtout la première place de Tippeligaen, le gamin, qui a bien grandi, touche les sommets. Il marque même son premier but avec la sélection nationale lors des éliminatoires de l’Euro 2016 qu’il ne verra malheureusement pas.

De Rosenborg à l'ASSE, Alexander Soderlund s'apprête à découvrir la Ligue 1

Pas d’Euro, mais la France quand même

Pour autant, la France lui tend déjà les bras. Christophe Galtier, séduit par le gaillard, a convaincu sa direction d’aligner 1,5 millions d’€ pour s’attirer les services du joueur qui présente un profil qui manquait à l’ASSE. Attaquant très puissant, Alexander Søderlund est surtout doté d’un excellent jeu de tête mais a aussi les allures d’un remiseur que n’ont pas Nolan Roux, qui a montré son plus beau visage à l’ASSE lorsqu’il était sur le côté droit, ou Neal Maupay. Résultat : les attentes sont plutôt nombreuses autour d’un joueur qui a déjà marqué deux buts en Europa League, contre les Verts donc mais aussi face à la Lazio. De par les restrictions de l’UEFA, l’attaquant ne pourra donc pas disputer la C3 avec son nouveau club. Le Norvégien ne devrait pas non plus être présent sur la feuille de match pour la rencontre de Coupe de France face à Raon-l’Étape mais pourrait bien faire son apparition contre Nantes dès le 10 janvier avant un premier match au Chaudron, une semaine après, qui s’annonce explosif. Saint-Etienne accueillera en effet son rival de l’Olympique Lyonnais dans un derby qui sera la toute première rencontre que pourra disputer Søderlund à domicile. L’attaquant norvégien est lui attendu ce week-end à l’Etrat pour officialiser une signature qui ne fait aujourd’hui plus l’ombre d’un doute.

© Evect.fr (Image à la une)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire