Mercato : L’OM accélère dans la dernière ligne droite

Déjà critiquée pour son mercato mitigé, la direction de l’Olympique de Marseille a reçu une sacrée claque contre Monaco dimanche soir. Un revers qui a poussé le board olympien à accélérer sur plusieurs dossiers à quelques jours de la fin du marché des transferts.

Défense catastrophique, à la limite du ridicule, un milieu de terrain pas suffisamment équilibré même s’il ne concentre pas encore les critiques et un secteur offensif où la concurrence manque cruellement, l’OM a de nombreuses pistes d’amélioration. À deux jours de la fin du mercato, le club marseillais a décidé de se renforcer. Derrière d’abord avec l’arrivée du tunisien Aymen Abdennour, en provenance de Valence, en prêt de deux ans (probablement deux fois 1 an puisque les prêts de deux ans sont interdits en France). Le défenseur central ne devrait pas avoir de mal à s’imposer à Marseille où son association avec Adil Rami s’annonce prometteuse.

Dans l’entrejeu, l’OM a réactivé la piste menant à William Vainqueur, son ancien joueur, que la Roma pourrait aisément laisser filer. Auteur d’une bonne saison l’année dernière, le milieu de terrain apporterait une plus grande stabilité à Marseille, nécessaire dans les matchs comme contre Monaco ce week-end.

Enfin, devant, trois joueurs seraient courtisés. D’abord, l’ancien lorientais Vincent Aboubakar qui apporterait un profil différent que celui proposé par Valère Germain. Il en coûterait près de 20M d’€ au club pour s’attacher ses services. Le Caennais Ivan Santini et Moussa Dembélé seraient eux aussi sur les tablettes de l’OM. Des profils plutôt similaires pour apporter de la puissance à l’attaque marseillaise.

Quoi qu’il en soit, parmi tous ces dossiers, le club olympien devra, s’il souhaite vraiment jouer les premiers rôles cette saison, en boucler plusieurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire