Messi dit non à l’Inter Milan (et à Newell’s)

Lundi dernier, Massimo Moratti, ancien président de l’Inter Milan, affirmait que le club lombard avait Lionel Messi dans son viseur. Pour Moratti, la situation de crise du coronavirus “a rebattu toutes les cartes”. Un raisonnement qui s’appuyait également sur la fin proche du contrat de Messi au FC Barcelone, prévue à l’été 2021.

Très vite, la rumeur a commencé à enfler. Elle a été alimentée par un journaliste argentin de la chaîne TNT Sports. D’après lui, deux offres concrètes ont été soumises à Messi. La première viendrait de Newell’s Old Boys, club argentin où la Pulga a débuté sa formation avant de partir au Barça. La seconde, elle, serait en provenance de l’Inter, prêt à faire le forcing pour acquérir Messi.

Comme très souvent ces derniers temps, Lionel Messi a préféré mettre les choses au clair via son canal de communication favori, Instagram. Dans une story, le sextuple Ballon d’Or commente l’information de TNT Sports. Une information qu’il qualifie de “mensonge” et de “fake news”. Quitte à sortir la sulfateuse une bonne fois pour toutes, Messi en profite aussi pour démentir une autre rumeur. TNT Sports affirmait également qu’il avait aidé Ronaldinho à payer sa caution pour sortir de prison au Paraguay.

A défaut d’avoir Leo Messi, l’Inter pourra toujours retenter auprès d’Olivier Giroud.

A propos de Benjamin Mondon 272 Articles
Des analyses parfois aussi improbables qu'un mélange entre Ronaldinho et Cheick Diabaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire