La nouvelle histoire de l’Atlético Madrid

Le nouveau stade de l'Atlético Madrid, le Wanda Metropolitano, accueillera la finale de la Ligue des Champions en 2019. © Twitter Atlético Madrid
Le nouveau stade de l'Atlético Madrid, le Wanda Metropolitano, accueillera la finale de la Ligue des Champions en 2019. © Twitter Atlético Madrid

Les Colchoneros s’apprêtent à inaugurer ce samedi soir leur nouveau stade, le Wanda Metropolitano, contre Malaga. Une nouvelle enceinte à la hauteur des ambitions madrilènes qui se sont imposés ces dernières années comme un concurrent sérieux au Barça et au Real sur la scène nationale et européenne.

Malgré une interdiction de recrutement qui a empêché le club de l’Atlético de se renforcer cet été, les coéquipiers d’Antoine Griezmann n’ont pas perdu non plus de joueurs majeurs. Invaincus en quatre matchs officiels, l’Atléti est encore en rodage et reste inconstant en ce début de saison. Réduits à dix contre Girona, les Colchoneros avaient réussi à arracher un match nul avant d’étriller Las Palmas 5 buts à 1. Derrière, ils ont été tenus en échec sur les pelouses de Valence en Liga, et Roma en Ligue des Champions.

Premier match à domicile de la saison pour l’Atlético Madrid

Ce n’est donc que ce samedi que les supporters madrilènes vont découvrir le nouvel écrin où évoluera leur équipe. “Ce sera le plus beau stade d’Europe, et donc du monde”, a confié Javier Tebas, le président de la Liga. Dans un stade digne des résultats récents du club de l’Atlético, les joueurs de Diego Simeone – qui a récemment prolongé jusqu’en 2020 – veulent continuer d’écrire les plus belles pages de leur histoire. Titrés en Ligue Europa en 2010 et 2012, champions d’Espagne en 2014 et finalistes de la Ligue des Champions la même année puis en 2016, les Madrilènes se sont imposés comme la troisième grosse écurie d’Espagne aux côtés du Real et du Barça. Ces trois-là se partagent d’ailleurs le podium en Liga depuis la saison 2011-2012, ne laissant que des miettes aux autres clubs.

L’Atlético Madrid a donc quitté le Vicente-Calderón pour une enceinte ultra-moderne de 68 000 places. Les 54 000 abonnés – record du club – vont donc pour la toute première fois retrouver leurs joueurs à domicile cette saison et prendre leurs marques dans un stade couvert où l’ambiance promet d’être électrique. Pour un coût de 300 millions d’euros, le Wanda Metropolitano doit permettre à l’Atlético Madrid d’entrer dans une nouvelle dimension avec les revenus qui en découleront. Reste maintenant au club de confirmer cette place grandissante dans le football européen avec des résultats et de nouveaux titres.

1 Trackback / Pingback

  1. Madrid accueillera la finale de la Ligue des Champions 2019 - Papinade

Laisser un commentaire