Sébastien Girard

Face à Metz, Memphis Depay a inscrit son premier doublé en Ligue 1 et livré une prestation aboutie. Qui en appelle forcément d’autres.

Memphis Depay

Memphis Depay est l’un des plus talentueux joueurs de notre championnat et il commence à le démontrer. Le Néerlandais retrouve peu à peu le niveau affiché sous les couleurs du PSV Eindhoven, bien loin de ses pâles performances mancuniennes. Pourtant, il l’assure, il n’est « pas à 100 % ». Même à 80 %, Depay est bien trop fort pour une défense messine qui a eu tout faux au Parc OL. Une conclusion à faire frémir Philippe Hinschberger, l’entraîneur du FC Metz, en prévision du match aller, qui sera en fait le match retour. Il a tenu à nuancer le résultat du match : « Nous ne sommes pas les seuls, ces derniers mois, à prendre quatre ou cinq buts ici. (…) Oui, c’est sûr que c’est gênant. »

Intégration réussie

L’Olympique lyonnais retrouve son efficacité à domicile. Nancy (4 – 0 le 8 février, avec un but de Depay) ou Dijon (4 – 2 le 19 février) en ont fait les frais. « Même si j’ai marqué deux buts, j’aurais pu faire mieux sur certaines actions. J’ai peut-être été meilleur au match précédent (contre Dijon, donc) », a confié Memphis Depay à la fin de la rencontre. Pour un joueur venant de championnats (Eredivisie, Premier League) où les défenses laissent des espaces aussi larges que les grands boulevards parisiens, l’adaptation à la Ligue 1 sera longue. Si ces deux dernières performances ont été très bonnes, elles l’ont été contre les 17e et 19e défenses du championnat. Mais tout n’est pas à nuancer. Son entente avec ses coéquipiers, notamment Alexandre Lacazette, est intéressante. Son altruisme sur le troisième but lyonnais, où il cherche le numéro 10 de l’OL plutôt que de viser le triplé, montre une vraie volonté de s’intégrer pour un joueur d’ordinaire assez personnel. Avec le PSV, il tentait 5,43 tirs par match, contre seulement 2,67 avec l’OL.

Tout n’est pas parfait mais l’intégration de Memphis Depay semble réussie. En sept matchs, dont quatre comme titulaire, l’ailier a déjà marqué trois buts et délivré une passe décisive. Des débuts prometteurs pour un joueur acheté seize millions d’euros, hors bonus.

Photo : © Oliver Oliu