OL – Metz : la maîtrise avant tout

L’Olympique Lyonnais avait l’occasion de prendre ses distances avec Marseille lors de la réception de Metz. L’équipe de Papinade a eu la chance de se rendre en tribune presse à Gerland pour voir jouer l’OL.

L’occasion était belle : Marseille ayant perdu à Nice, l’OL se devait de gagner pour prendre quatre points d’avance sur son dauphin marseillais. Les hommes de Hubert Fournier n’ont pas failli dans un match maîtrisé face à un bloc messin bien en place. L’équipe d’Albert Cartier se présentait chez le leader surtout pour ne pas perdre, après une série de mauvais résultats. Manque de chance pour le FC Metz : Florent Malouda se blessera après une vingtaine de minutes de jeu. Le guyanais qui effectuait son retour à Gerland a été applaudi par un stade qui n’a pas oublié toutes les belles choses que le milieu gauche ait faites, en compagnie de son copain de couloir Eric Abidal.

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour les hommes d’Albert Cartier puisqu’à la 28ème minute Guido Milan déséquilibre légèrement Rachid Ghezzal qui se laisse tomber dans la surface. L’arbitre, M. Thual, n’hésite pas et désigne le point de penalty. Le meilleur buteur de Ligue 1, Alexandre Lacazette, ne tremble pas et le transforme… avant de sortir sur blessure. L’occasion pour Gerland de découvrir la nouvelle recrue, Maxwel Cornet. L’homme aux 21 buts serait absent trois semaines. Yéni Ngbakoto, entré neuf minutes et 37 secondes plus tôt, cède sa place pour rééquilibrer le bloc messin. Et Metz va y croire face à un OL dominateur mais peu entreprenant. Le jeune Maxwel Cornet montre de l’envie face à son club formateur, avec qui il s’entraînait quelques jours plus tôt, mais il manque de réussite et bute sur un bon Johan Carrasso. Rachid Ghezzal ne sera pas plus en réussite et loupera son face à face avec le gardien du FC Metz.

Avec plus de 73% de possession de balle, les lyonnais ont dominé et géré leur avantage au score. Dans un stade à guichets fermés, l’OL n’a pas eu à forcer son talent et son gardien Anthony Lopes n’a absolument rien eu à faire. Le public commence à s’endormir au fil des minutes en voyant son équipe en difficulté pour se créer des occasions. Puis la lumière est venue d’un homme : Yoann Gourcuff. La rentrée du milieu offensif, associée à celle de Yassine Benzia, a revigoré une attaque lyonnaise moribonde. L’ancien bordelais a joué juste, a été très propre techniquement et a trouvé Corentin Tolisso d’une passe superbe pour le deuxième but lyonnais. L’OL s’imposera finalement sur ce score de 2 – 0 et conforte sa place de leader de Ligue 1 en prenant quatre points d’avance sur Marseille. La meilleure attaque du championnat a cependant perdu son meilleur joueur depuis le début de la saison, et la blessure d’Alexandre Lacazette survient au pire moment puisque les lyonnais doivent affronter Monaco et Paris lors des deux prochaines journées. Les hommes d’Albert Cartier, quant à eux, ont réalisé un bon match comme a tenu à le signaler l’entraîneur messin. Cependant, en étant réduits à dix au bout d’une demi-heure de jeu face au leader, ils ne pouvaient guère espérer mieux. L’Olympique Lyonnais va devoir composer sans Alexandre Lacazette pour au moins trois semaines, ce sera donc l’occasion d’observer comment ils peuvent s’en sortir sans le meilleur joueur de la saison.

Les réactions d’après match :

© lepoint.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire