On n’a pas le même maillot, mais on a le même chéquier : Episode 1

Le Prince Al Thani et Leonardo, deux personnages du PSG

Bienvenue pour cette nouvelle chronique sur La Papinade, un rendez-vous hebdomadaire (si je ne me fais pas virer avant) où on va parler de beaucoup de choses, et entre autres des deux nouveaux riches du football français, Paris et Monaco. En fait on va surtout parler de Paris et de Monaco. Donc fans de 30 ans, supporters acharnés, amoureux du football, cette rubrique n’est pas pour vous : ici c’est champagne et foot business, et c’est ma tournée.

Le Prince Al Thani et Leonardo, deux personnages du PSG

Dimanche, Marseille, premier au classement, recevait Monaco, premier au portefeuille, pour un match qui s’annoncait comme LA première affiche de cette Ligue 1 version 2013-2014. Et force est de constater qu’on ne s’est pas ennuyé. Mieux ! Ce match du dimanche soir fut l’occasion de constater que Monaco est (déjà) une sacrée équipe de foot.

Personne, à part le prince Albert, ne voyait l’AS Monaco à ce niveau aussi rapidement, et ce qui ressemblait fortement au premier vrai test grandeur nature pour le « club du Rocher » s’est révélé extrêmement positif. On avait des doutes sur la défense ? Carvalho, sans être flamboyant, s’est visiblement décidé à ranger son déambulateur et Abidal affiche une forme impressionnante pour un homme sur le point de mourir sportivement (et même de mourir tout court) il y a à peine un an. Niveaux latéraux, que de bonnes surprises. Le petit Kurzawa a du talent et Fabinho (mon nouveau footballeur préféré après Siaka Tiéné, auteur d’un splendide coup-franc ce week-end -je n’arrive pas à croire que j’écris ces mots actuellement-) a tout pour devenir l’idole des 28 abonnés du stade Louis-II. Si j’étais amateur de comparaisons, je lui prédirais un avenir à la Maicon, sa maturité impressionnante et ses qualités de débordement nous feraient presque oublier qu’il vient de l’équipe B du Real…

 aulas

Comme quoi, y a de bons joueurs en réserve !

Niveau attaque, c’est du tout bon. Ocampos est un futur grand, Ferreira-Carrasco a bien rattrapé sa première mi-temps catastrophique, et Rivière est un tube de l’été qui semble vouloir se prolonger. Rivière, c’est une bonne surprise quand même. Qui croyait encore à cet ex-espoir, qui était venu rejoindre Monaco en Ligue 2 et qui semblait destiné à ramasser les bouteilles pour Falcao cette année ? Pourtant c’est bien lui qui donne la victoire à Monaco d’un joli but et qui est en tête du classement des buteurs. Profite bien Manu, ça risque pas de durer longtemps. On passe sur Falcao, sans être extraordinaire, il finit encore par marquer après la mi-temps et par délivrer son équipe, quelle joie de voir de tels tueurs dans notre championnat (en parlant de ça, RIP M. Anigo). Ah oui, Moutinho a joué aussi. Hors de forme le garçon, mais une passe décisive. Respectable. Et puis y a Kondogbia qui arrive, donc au milieu, ça risque d’assurer à l’avenir. Marseille en face, n’a pas démérité, mais s’est éteint en seconde mi-temps. L’OM reste toutefois une très belle équipe, qui est tout à fait armée pour jouer le titre cette année (non je déconne, mais ils peuvent finir troisièmes sans problème).

Sinon, à Paris, tout va bien. Le banquier de M. Al Thani a du un peu s’ennuyer en ces dernières heures du mercato, mais on ne peut pas reprocher au PSG d’avoir mené une mauvaise stratégie. Cavani a autant de talent qu’il a de cheveux, et Marquinhos et Digne sont annoncés comme deux futurs grands défenseurs… Encore faudrait-il qu’ils jouent au moins une petite minute de temps en temps ! Lolo, si tu me lis, arrête les conneries. Ou alors il veut les préserver pour les grands rendez-vous, ce serait dommage d’abîmer deux si belles pépites face à une équipe de smicards comme Guingamp. Guingamp, parlons-en : 7000 habitants (LOL) et pourtant un cœur gros comme ça et un 0-0 tenu jusqu’au temps additionnel. C’était sans compter sur Zlatan Ibrahimovic et Adrien Rabiot (l’un est mieux payé que l’autre), qui en ont planté deux dans les dernières minutes et qui ont prouvé que oui, les millions surpassent le courage. Merci les mecs, et rendez-vous à Bordeaux pour la prochaine branlée.

Si Ozil a fait faux bond à Paris dans les dernières heures du mercato pour s’engager avec les castors juniors, Paris s’est consolé en pigeonnant Liverpool. Il faut quand même noter la capacité extraordinaire de Paris à bien vendre ses joueurs. Après avoir vendu Erding à Rennes pour 8 millions d’euros (oui moi aussi j’aimerais que ce soit une blague, mais non), Nasser a réussi le coup de maître de refiler Sakho à Liverpool pour 23 millions d’euros, bonus compris !! Pour un type qui ne joue plus en Equipe de France, qui fait banquette depuis le début de saison, et à qui il restait UN AN de contrat, la performance est belle. Attention, Paris c’est pas des pigeons.

 

Florentino Pérez, pigeon du mercato ?

 Promis mec, on t’apprendra !

Euh ouais bon, y a un point noir c’est Pastore. On a envie de lui mettre des claques parfois, tellement il sous-exploite son talent. Laurent il va falloir qu’il nous bricole un truc ou qu’il achète un mec cet hiver parce que c’est plus trop possible là, si Javier veut rester dans le game, va falloir qu’il se bouge un peu. 42 millions, c’est 42 millions, c’est pas grand chose mais il faut pas déconner non plus.

Ce week-end c’est trêve internationale donc on va un peu se faire chier, au revoir Falcao, Cavani et Ibrahimovic, et bonjour Guilavogui, Gelashvili, et Kornilenko. Allez à la prochaine, et rappelez-vous, l’argent fait le bonheur.

3 Comments

  1. C’est tellement mauvais et mal écrit,dans le cliché et le mauvais goût que ça m’en fout des aigreurs d’estomacs qui me relancent jusqu’à l’anus.

    C’est comme si Tex , Alexandre Jardin et Cauet s’étaient rencardés pour pondre ce truc.

Laisser un commentaire