La presse espagnole allume le Barça

La presse catalane a allumé le Barça dans ses éditions de ce samedi. © Kiosko
La presse catalane a allumé le Barça dans ses éditions de ce samedi. © Kiosko

À l’issue d’un mercato jugé complètement raté, la presse catalane n’a pas tardé à dégainer dans ses éditions de ce samedi, au lendemain de la clôture du mercato, pour critiquer la gestion désastreuse du Barça. Plus que jamais, Bartomeu est en danger à la tête du club culé alors qu’une motion de censure a été déposée à son encontre vendredi.

“Ni une, ni deux… ZERO recrues”, la une du quotidien Sport est particulièrement véhémente alors que le journal rappelle les échecs Coutinho et Di Maria. Barcelone a bien tenté d’accélérer sur ces deux dossiers lors des derniers jours du mercato, mais le club catalan s’est vu opposer le refus catégorique de Liverpool pour son Brésilien avant que le PSG ne rejette une offre de dernière minute pour le coéquipier de Lionel Messi en sélection.

Dans le même temps, le Mundo Deportivo souligne la motion de censure déposée par Agusti Benedito contre Bartomeu et une Une pour le moins clair : “CoutiNO”.

Les deux journaux soulignent le mercato catastrophique mené par le Barça qui a perdu Neymar et n’a jamais réussi à signer un milieu de terrain créateur alors que Verratti puis Coutinho étaient sur les tablettes du club. À l’issue du mercato, Barcelone a dépensé autant d’argent pour Semedo (30 millions), Paulinho (40 millions), Deulofeu (12 millions) et Dembélé (105 millions + 40 de bonus) que la clause rachetée de Neymar.

Dans son édito pour Sport, Ernest Foch compare le Barça a un taureau fou qui fonce tête baissée sans n’avoir rien planifié pour son mercato. Il estime qu’à tous les niveaux, le club catalan a toujours eu un temps de retard sur les événements et le marché des transferts. Jusque là plutôt clémente, si la presse catalane commence à se rebiffer, les prochaines semaines risquent d’être longues pour Bartomeu et la direction barcelonaise. À ce titre, la conférence de presse donnée aujourd’hui sera un premier élément de réponse.

1 Trackback / Pingback

  1. Le président du Barça règle ses comptes avec Neymar - Papinade

Laisser un commentaire