Quel avenir pour Thauvin ?

Florian Thauvin en difficulté à l'OM

url

Si l’Olympique de Marseille est en pleine tourmente suite à ses récentes défaites en championnat, un homme cristallise toutes les critiques : Florian Thauvin. Ses performances sportives controversées lui ont valu d’être pris en grippe par le public marseillais et la presse depuis maintenant quelques mois, et c’est désormais son attitude qui est contestée. Il ne fallait pas plus que son absence du groupe olympien pour le déplacement à Metz afin que le “Thauvin-bashing” commence.

En effet, diverses rumeurs affirmant qu’il s’est mis le vestiaire à dos ont surgis alors des médias français, évoquant même une rupture avec Marcelo Bielsa, lui qui l’avait pourtant longtemps considéré comme son chouchou. Au-delà de la véracité ou non de ces propos, souvent justifiés si l’on se rappelle des insultes de Thauvin à l’égard de Dimitri Payet lors du déplacement à Rennes au mois de février, c’est le lynchage médiatique envers le joueur qui frappe. Pouvoir parler d’un “poison pour le vestiaire” en évoquant la nonchalance d’un joueur à l’apport défensif remarquable depuis le début de saison n’est pas acceptable. Si la colère de l’ex-Lillois suite à son remplacement face à Bordeaux montre bien un agacement de Florian Thauvin, et une certaine tension dans le vestiaire, avancer sans réelle connaissance de la réalité du vestiaire marseillais que ce jeune joueur possède un comportement digne d’Hatem Ben Arfa n’est pas non plus tolérable. Aussitôt l’affaire Thauvin dramatisée par la machine médiatique, cette dernière n’a pas tardé à le déclarer sur le départ cet été, évoquant les pistes Tottenham et Newcastle. Ainsi, le champion du monde U20 avec l’équipe de France serait devenu indésirable sur la Cannebière au point de le vendre moins cher que sa valeur d’achat estimée à 12 millions d’euros. Qu’en est-il réellement ?

Thauvin, chouchou de Bielsa

Évacuons le domaine extra-sportif, et concentrons nous sur la vérité du terrain. Florian Thauvin vaut-il aujourd’hui au moins 12 millions d’euros ? En effet, dans le cadre du “projet Dortmund” mené par Vincent Labrune, il semble difficile d’imaginer que l’un des joueurs de l’effectif marseillais au plus gros potentiel puisse quitter le club sans que celui-ci réalise une plus-value, même légère. A l’image de l’OM, après un début de saison plutôt encourageant, bien qu’un peu en-dessous de ces coéquipiers, Thauvin affiche des performances décevantes lors de la seconde partie de saison. Si il montre toujours une belle combativité en défense – davantage que Alessandrini ou Ocampos – c’est sa justesse dans le jeu offensif qui dérange. Positionné dans le couloir droit du système de Bielsa, il a tendance à garder trop le ballon et à ne pas le donner dans le bon tempo. Faut-il y voir un excès d’individualisme ou de la nonchalance ? Non, Thauvin a souvent évolué dans l’axe à Bastia ou sur un côté gauche qu’il apprécie du fait qu’il soit gaucher. Maintenant positionné à droite, il ne semble pas disposer des capacités pour repiquer efficacement dans l’axe, et sans doute que son intelligence de jeu limitée ne lui offre pas le timing nécessaire pour combiner efficacement avec Brice Dja Djé Djé, le latéral droit olympien. Les rares fois où il aura jouer à gauche, ou même en tant que numéro 10, il est alors apparu moins prévisible et plus rapide dans l’exécution de son football. Malheureusement, André Ayew titulaire indiscutable sur l’aile gauche empêche Marcelo Bielsa de renouveler souvent l’expérience.

Si la raison du poste est l’une des explications aux performances décevantes de Thauvin, elle n’explique pas tout. Une tendance à se frustrer rapidement et des choix dans le jeu encore très perfectibles sont sans doute à l’origine des critiques exagérées du Vélodrome et de la presse. Celui qui a inscrit 15 buts en 76 matchs à l’OM est encore jeune, et peut être agaçant, mais il n’a pas montré cette saison le visage d’une plaie pour l’équipe, que ce soit dans le jeu ou dans son attitude. Comment peut-on concentrer autant de critiques sur un attaquant lorsque la défense prend 5 buts à domicile face à Lorient ? Thauvin semble bel et bien être devenu le bouc-émissaire du naufrage marseillais lors de la seconde partie de saison. Paradoxal pour un public qui voue un soutien sans bornes à Marcelo Bielsa, pourtant loin de tout reproches sur son coaching en cette fin de championnat. Au contraire des “fadas” de l’OM, le coach argentin défend pour sa part le joueur révélé à Grenoble, notamment suite aux sifflets du Vélodrome, comme le montre la conférence de presse ci-dessous.

Reste que l’image de tête de turc de Thauvin sera un critère important lors de la décision de Vincent Labrune de le conserver ou non la saison prochaine. Les dernières rumeurs de transfert laissent à penser que l’avenir du natif d’Orléans est désormais loin de la Ligue 1, mais le président marseillais a tout intérêt à le conserver au moins une saison supplémentaire en cas d’offre proposée en-deçà des 12 millions d’euros investis l’été dernier. Il semble en effet difficile d’imaginer un club anglais mettre sur la table les 20 millions d’euros demandés par l’OM, bien que les revenus des droits TV ont explosés en Angleterre. La vérité est que Thauvin a perdu énormément en valeur marchande cette saison, et que des propositions autour de la dizaine de millions d’euros semblent plus logiques.

Dans ce cas de figure, miser sur le potentiel du joueur de 22 ans en espérant une prochaine saison de qualité semble un pari judicieux. En cas d’échec, la valeur de Thauvin ne pourrait guère tomber plus bas, ayant davantage de chance de monter que de dégringoler. Le départ probable de Bielsa et des cadres que sont Ayew et Gignac, ajoutés à un joueur bénéficiant de l’expérience de deux saisons en Ligue 1 sont des ingrédients susceptibles de donner confiance à un attaquant, et d’en faire un joueur important dans le collectif marseillais. Au contraire, une vente dès cet été serait un terrible échec pour la politique du club basée sur les jeunes joueurs, et une nécessité de recruter un nouvel attaquant, avec la réussite que l’on connait à l’Olympique de Marseille. Thauvin no se va !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire