Real Madrid : retour dix ans en arrière ?

88afde8dd5f68c4691f8c68c180a9a8d_crop_north

De l’avis de tous le Real Madrid s’est énormément renforcé cet été. Vraiment ? N’aurions-nous pas une impression de déjà vu ?

Rappelons-nous : il y a douze ans, le Real Madrid remportait sa neuvième Ligue des Champions, face au Bayer Leverkusen. L’ère des Galactiques de Zinédine Zidane, Ronaldo ou Luis Figo a atteint son apogée. L’un des joueurs les plus importants, si ce n’est le plus important, n’est pas considéré comme un galactique. Son nom ? Claude Makélélé. Le milieu de terrain français, considéré par ses coéquipiers comme le joueur clé de l’équipe à l’image de Fernando Hierro, déçu du départ du milieu défensif : “Il est le meilleur joueur de l’équipe depuis des années mais personne ne le remarque, personne ne voit ce qu’il fait”. Apparemment, Florentino Pérez ne pensait pas de la même façon et a catégoriquement refusé d’augmenter son salaire, entraînant son départ du club. Conséquence ? Le Real Madrid termine à la quatrième place, alors qu’ils étaient champions d’Espagne en titre avec un milieu de terrain Zidane – Beckham – Guti.

Ce moment d’histoire doit nous faire penser à ce qu’il se passe actuellement chez les merengues. Xabi Alonso a quitté le club pour laisser la place à James Rodriguez, acheté plus de 80M€, et Toni Kroos, transféré contre 25M€. Le vétéran espagnol a donc été écarté alors que Sami Khedira et Asier Illaramendi sont appelés à cirer le banc, tout comme Isco. Six joueurs talentueux pour seulement trois places. Outre le fait que tout le monde n’aura pas un temps de jeu suffisant, il y a un problème. Lequel ? Il n’y a qu’un seul joueur capable d’évoluer en tant que sentinelle défensive : Sami Khedira. Et il est loin d’être un titulaire dans l’esprit de Carlo Ancelotti. En effet les trois milieux de terrain du onze de départ madrilène sont James Rodriguez, Toni Kroos et Luka Modric. Le croate est capable d’évoluer assez bas mais il n’a pas les qualités nécessaires pour soulager sa défense. Les trois joueurs sont des vrais numéros 10 de formation, ultra doués offensivement mais peu concernés défensivement. Alors évidemment, la défense de la Maison Blanche est pointée du doigt, considérée comme friable. Que ce soit les médias ou le staff du club, l’apport de Xabi Alonso a été sous-estimé. L’espagnol était le régulateur du milieu de terrain madrilène et soulageait sa défense tout en permettant aux joueurs plus offensifs comme Angel Di Maria et Luka Modric de briller.

On l’a vu face au Deportivo La Corogne ou au FC Bâle, cette organisation ultra-offensive peut fonctionner face à de petites équipes mal organisées tactiquement et en déficit de talent. Cependant, contre des clubs plus huppés et mieux armés comme la Real Sociedad ou l’Atlético Madrid, le milieu de terrain prend l’eau et les défenseurs sont submergés. Quelles solutions dans ce cas ? Il n’y en a pas en réalité. Florentino Pérez a fait des mauvais choix de recrutement et il doit en assumer les conséquences. Carlo Ancelotti ne peut pas mettre Luka Modric sur le banc vu le niveau qu’il a affiché la saison dernière. Il ne peut pas non plus se passer de James Rodriguez recruté à grands coups de millions ou de Toni Kroos qui est tout simplement l’un des meilleurs à son poste. Les supporters merengues doivent s’attendre à vivre une saison compliquée, faite de hauts et de bas.

 Sources : bleacherreport.com, Facebook – Real Madrid CF

2 Comments

  1. Pour suivre Modric depuis ses années à Tottenham, oui il a des qualités défensives. Le problème c’est qu’il est un milieu offensif et il est largement meilleur dans son pressing lorsqu’il évolue haut sur le terrain. Or là il est positionné assez bas (même s’il monte souvent), et James ne fait aucun effort défensif, ce qui n’était pas le cas de Di Maria.
    Le problème est que le seul Modric, aussi bon défensivement qu’il soit, ne peut pas faire le travail de trois joueurs. Soit James et Kroos se mettent à défendre soit ce sera très compliqué pour les madrilènes. Mais ce n’est que mon avis.

  2. Etrange d’entendre de tels commentaires sur Modric alors que les autres sites lui attribuent d’énormes qualités défensives. Si on doit faire une reflexion qui balaye toute sa carrière on peut se dire qu’il a effectivement de grandes qualités défensives. A Tottenham, à côté de ses capacités de passeur il était remarqué pour être un “poison” pour les autres équipes lorsqu’elles tentaient de capter la balle. A regarder les vidéos de ses exploits passés on remarque à quel point il est important lors des phases de non-possession madrilènes. Votre analyse est quelque peu superficielle apparemment, et ne se préoccupe sans doute que des dernières heures jouées par l’équipe… encore que… face à Basel Modric était encore assez “empoisonnant”… Mais comme vous je déplore le départ d’ALonso et espère que Kroos saura être aussi talentueux.

Laisser un commentaire