Lazio-Roma : Tous les chemins mènent au Derby éternel.

Ça va swinger..
 Ça va swinger..
Ça va swinger..

Roma-Lazio, Lazio-Roma. Vous pouvez retourner le problème dans tous les sens, rien n’y fait, vous êtes irrésistiblement attiré par ce 175eme Derby du Capitole. Franchement, on vous comprend. Sachez que vous n’êtes pas seul. Ce soir les 7 collines et tout le Latium risquent de vibrer. Et sûrement bien plus que d’habitude vu l’enjeu et les circonstances qui font que ce derby Capitolino sera l’un des plus chauds et l’un des plus importants de ces 50 dernières années.

Si ce Derby s’annonce complètement dingue, c’est avant tout parce que rarement auparavant le sort n’avait réussi à réunir autant d’ingrédients pour faire monter la sauce. D’un coté, la donne historique n’a pas changé : on vous rassure, Laziale et Giallorossi se détestent toujours autant. Le cœur de la ville est jaune et rouge mais sa banlieue voit la vie en bleu et blanc. La Curva Nord et ses Irreducibili feront face à la Curva Sud Romanista et ce derby aura sa propre réalité pour la 175eme fois. Non, les clivages sont toujours les mêmes et la rivalité est toujours aussi intense. Mais d’un autre coté l’aspect sportif risque lui de donner une toute autre dimension au derby éternel. Si je vous dis qu’il reste 2 matchs et qu’un minuscule petit point sépare les deux équipes, vous me suivez ? Et si je rajoute que les 2 clubs se battent non pas pour une place honorable mais bien pour la deuxième marche du podium ? Ah, vous voyez.

Chi due lepri caccia, una perde e l’altra lascia”

Qui chasse deux lièvres en perd un de vue et laisse s’échapper le second. Un proverbe qui résume quelque part plutôt bien la saison des joueurs de la Louve et ce qui pourrait leur arriver. Appelée dans un premier temps à combattre l’hégémonie Turinoise, la Roma a explosé en vol. Résultat : la Juventus est championne depuis deux semaines tandis que de son coté la Roma est complètement passée à côté de son sujet en Europa et en C1 et doit maintenant assurer sa deuxième place pour sauver les meubles. Problème, ces meubles sont vraiment loin d’être sauvés. En effet, l’ennemi de toujours aka la Lazio vient de faire une formidable deuxième partie de saison. Profitant du trou d’air de la Roma en Mars-Avril, les Laziale sont revenus à un tout petit point. L’Aigle fond donc sur la Louve depuis quelques semaines et l’impact est prévu ce soir vers 18h. Difficile ascenseur émotionnel que celui que pourrait vivre cette Roma. Si la quête du titre n’était quelque part qu’illusoire, finir derrière la Lazio serait vécu comme un coup de semonce terrible pour les supporters Giallorossi au vue des ambitions affichées en début de saison. Surtout en étant défaits dans le derby à 2 journées de la fin.

Ceux qui vont mourir te saluent..

Ce qui rend ce derby terriblement alléchant, c’est aussi le fait qu’il y aura des pains, du vin, du sang et des larmes. Un derby de Rome est toujours excitant mais il l’est encore plus lorsqu’on sait que le vaincu n’y survivra pas. Ce soir, les chiffres risquent fort de tendre le pouce vers le bas au perdant : l’équipe qui perd ce soir risque d’y laisser bien plus que quelques plumes dans une exécution quasi-mathématique : la Roma si elle perd ce soir devrait selon toutes vraisemblance terminer à la 3eme place faisant alors de cette saison un cauchemard. La Lazio elle, n’a pas le choix : elle doit carrément gagner si elle veut cette deuxième place. Un nul arrangerait la Roma qui n’aurait alors qu’à disposer de Palerme à domicile tandis que la Lazio embarquerait pour un ultime déplacement à Naples où elle devra surement serrer les fesses. Vous l’aurez compris, malheur au vaincu, et difficile d’imaginer autre chose que la mise à mort de l’équipe battue ce soir. Tout ça fait quand même méchamment penser à un bon vieux combat de gladiateur, bien à l’ancienne. Alors forcément coté spectacle, on risque d’être servis. Panem & Circenses.

Nos étoiles contraires..

Enfin, ce qui achève de nous exciter dans ce 175eme derby romain, c’est son coté forcément dramatique. Le scénario qui amène ce derby est quand même sacrément dingue : comme si toute cette saison n’avait été qu’une gigantesque bande-annonce parfaitement ficelée pour nous faire attendre avec impatience ces 90 minutes là. Les 2 équipes avaient des ambitions bien différentes au début de saison, leurs trajectoires en championnat sont en fin de compte des opposées quasiment exactes. On a d’un coté une Roma qui a commencé à couler mais qui peut se sauver des eaux à travers cet ultime défi, et d’un autre une Lazio sur une série fantastique qui voit enfin là l’occasion d’achever son rival historique en lui reprenant le contrôle de Rome contre toutes attentes. Cette fin de saison à l’américaine et son apothéose ce soir façon affrontement final tombent quand même bien pour nous amateurs de foot. Sachons apprécier ce spectacle, cette tension, ce derby de feu et ses enjeux à leur juste valeur.

Rendez vous ce soir à 18h pour 90 minutes de folie et un verdict. Peut-être.

BONUS : Un docu hyper représentatif de la tension et de l’ambiance qui envahit Rome et l’Olimpico les soirs de Derby.

 

1 Comment

Laisser un commentaire