Sir Alex Ferguson : “Beckham se croyait plus important que moi”

Sir Alex, jeune retraité, fait actuellement la promotion de son autobiographie. Un livre dans lequel il consacre un chapitre de onze pages à David Beckham. Un chapitre dans lequel il n’est pas tendre avec l’ancien capitaine de la sélection anglaise. Voici une petite sélection proposée par le quotidien anglais The Independent.

Beckham-Ferguson

Ferguson accuse ainsi l’ex-footballeur d’avoir cru “être plus important que lui“. Un problème d’égo dans les vestiaires de Manchester United donc, et un problème qui contraste avec le professionnalisme du joueur souvent mis en avant par ses partenaires et entraîneurs. Premier à l’entraînement et dernier à partir, c’est notamment ainsi que le joueur était décrit lors de son court passage au Paris Saint-Germain. Selon le coach gallois, le problème tenait au fait que le joueur ne respectait pas l’autorité de son entraîneur, “peu importe qu’il s’agisse d’Alex Ferguson ou de Pete le Plombier. Le nom du manager est hors de propos. L’autorité est ce qui compte … ça a été pour lui le début de la fin“. 

Un comportement déclenché par l’influence d’une personne, selon l’ancien entraîneur de Manchester United. “Le vrai problème pour moi … c’est qu’il soit tombé amoureux de Victoria. Ca a tout changé“. Regrettant notamment la médiatisation de leur couple. Des hordes de photographes devant le centre d’entraînement pour guetter la nouvelle coupe de Beckham, un Beckham qui gardait son bonnet pour jouer le jeu des photographes  … On apprend même que ce dernier est devenu “fou furieux” quand son entraîneur a insisté pour qu’il l’enlève. Une attitude surprenante et qui contraste réellement avec l’image renvoyée par le joueur. D’après l’entraîneur, le plan du joueur était “de garder le bonnet et de l’enlever juste avant le coup d’envoi. J’ai commencé à désespérer de lui. Je l’ai vu se faire avaler par les médias et les agents“.

De tels propos, si virulents et acerbes à l’égard de Beckham, peuvent surprendre. Mais il semblerait, à la lecture de la biographie du Sir, qu’ils soient provoqués par le regret d’avoir vu un tel joueur gâcher son talent, d’avoir “perdu toute chance de devenir un top joueur, un boss”, avant d’ajouter qu’il “aurait pu être une des plus grandes légendes de Manchester United“.

Que Sir Alex Ferguson se rassure, de tels propos devraient en tout cas assurer une excellente promotion de son livre …

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire