Troisième sacre pour Cristiano Ronaldo !

Dans une cérémonie rassemblant tout le gratin du football mondial, Cristiano Ronaldo est sorti grand gagnant, raflant son 3ème ballon d’or et revenant pour le coup à une longueur de son éternel rival argentin. Dans le reste de la cérémonie, Joachim Low est élu entraîneur de l’année et David Luiz montre qu’avec des bons copains on peut faire partie de l’équipe de l’année.  

Et 1, et 2, et 3 … Chanson que peut désormais chanter l’ailier portugais, qui, avec 35% des votes, rafle la mise devant Messi (15.76) et Neuer (15.72), un podium qui n’est pas sans rappeler celui de l’année dernière où Ribery avait fini derrière les deux monstres, malgré plus de titres remportés. Mais à la différence que cette année même les journalistes ont mis CR7 en tête, alors que l’année dernière, Ribery aurait gagné si le votes ne prenaient en compte que les journalistes. Si on passe tous les débats concernant l’attribution de ce trophée, Cristiano facture 61 buts en 60 match sur l’ensemble de l’année 2014, une ligue des champions, un mondial des clubs, et une Supercoupe d’Europe, et une moyenne de 3000 abdos par jour si on écoute la légende. Mais en grand compétiteur qu’il est, il ne compte pas s’arrêter là et a déjà prévenu qu’il comptait rattraper Messi dès 2015.

Löw meilleur entraîneur

Vainqueur de la coupe du monde 2014, Joachim Löw s’est vu remettre le prix du meilleur entraîneur de l’année devant Carlo Ancelotti et Diego Simeone, il succède ainsi à un autre allemand, Jupp Heynckes, vainqueur en 2013. Ce trophée est une sorte de consécration pour un entraîneur qui est à la tête de sa sélection depuis 2006, et qui n’a jamais déçu en compétition officielle (finale à l’Euro 2008, Demi finale à la coupe du monde 2010 et à l’Euro 2012), une longévité et une régularité qui force l’admiration et qui justifie à elle seule le prix remporté. Il aura maintenant l’objectif d’allez faire le doublé en 2016 pour l’Euro en France.

Un XI de la FIFA controversé

La traditionnelle équipe type de l’année est comme pour chaque édition du ballon d’or, l’ouverture de la cérémonie. Organisé dans un 4-3-3, cette équipe semble un brin déséquilibré mais moins que l”année dernière. Juste un détail pose problème, la charnière centrale 100% Brésilienne David Luiz – Thiago Silva. Les deux joueurs sont loin d’être à leur meilleurs niveaux surtout durant l’année 2014, avec au sommet une humiliation en demi-finale de leur coupe du monde, et un début de saison quelconque avec le PSG, 4ème de Ligue 1 et qui n’impressionne personne aujourd’hui. Ils auraient très bien plus être remplacés par Hummels et Godin voir Mascherano, auteur d’une coupe du monde majuscule. Le reste de l’équipe est assez attendu, même si l’on peut regretter l’absence de Modric ou d’un Schweinsteiger à la place d’Iniesta.

Equipe type de l’année FIFA : Neuer – Sergio Ramos, Thiago Silva, David Luiz, Phillip Lahm – Toni Kroos, Andres Iniesta, Angel Di Maria – Arjen Robben, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire