Viktor Fischer, l’autre star danoise de l’Ajax

67444

Hier nous vous parlions de Lasse Schøne le métronome du milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam, et aujourd’hui nous nous intéressons à une autre star du football danois : Viktor Fischer. Arrivé à l’Ajax alors qu’il n’avait que 17 ans, il s’est très vite imposé comme un titulaire dans l’esprit de Frank De Boer. En manque de talents sur les ailes, il lance Viktor Fischer dans le grand bain en 2012, à seulement 18 ans. Époustouflant, le jeune danois régale les observateurs et les supporters du club de la capitale. Avec 10 buts inscrits en 23 matchs de championnat pour sa première saison professionnelle, il se fait un nom à Amsterdam. Impressionnant pour un ailier. Les recruteurs des plus grands clubs européens s’intéressent à lui. Liverpool, le Bayern Munich ou encore l’Atlético Madrid le suivent de très près. 

Malheureusement pour lui, sa saison 2013/2014 n’est pas d’aussi bonne facture. Avec seulement 3 buts marqués et 5 passes décisives délivrées en seulement 18 matchs, la faute à des blessures. Viktor Fischer n’aura globalement pas été mauvais, il n’a juste pas réussi à trouver la faille autant que lors de sa première saison. Le collectif de l’Ajax lui convient parfaitement, les consignes de Frank De Boer sont respectées. “Pass and move“, comme disent les anglais. Mais l’attaquant danois est capable d’inscrire des buts exceptionnels, comme ce lob face au NEC Nijmègue. Incroyablement à l’aise balle au pied, le nouveau génie du plus grand club néerlandais est un excellent dribbleur. Lors d’un face-à-face avec le gardien adverse, il n’hésite pas à le dribbler pour aller inscrire un but facile. Il fait également preuve d’un sens du placement très intéressant pour son âge, ce qui lui permet de profiter de n’importe quelle erreur de la défense adverse.

Au sein d’une Ajax Amsterdam résolument tournée vers la formation, Viktor Fischer est un des plus grands espoirs du football mondial. Qui sait, l’Ajax tient peut-être le nouveau Michael Laudrup ? Le football danois s’est en tout cas découvert une nouvelle star, même s’il n’a pas encore inscrit le moindre but sous le maillot de la sélection (6 capes). L’Eredivisie souffre d’un manque de visibilité mais il ne fait aucun doute que les exploits de l’ailier danois franchiront les frontières néerlandaises.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire