Wilfried Zaha : Manchester United, trop grand pour lui

Wilfried Zaha, de retour à Crystal Palace, prêté par Manchester United

Transféré à Manchester United à l’été 2013 après une formidable saison en Championship avec Crystal Palace, Wilfried Zaha n’a toujours pas décollé malgré le talent certain qu’on lui prête. Courtisé par Sir Alex Ferguson, c’est pourtant David Moyes que le joueur retrouve sur le banc des Red Devils.

Pas dans les plans de l’ancien entraîneur d’Everton, Wilfried Zaha ne dispute qu’une demie-heure de jeu en tout et pour tout jusqu’au mercato hivernal durant lequel il est prêté au vainqueur de la Championship, Cardiff, en difficulté en championnat, mais pas encore relégable. Seulement, le prêt du jeune prodige anglais ne va pas se passer comme il l’attendait. Auteur de seulement 5 titularisations, il ne délivrera en tout et pour tout qu’une seule passe décisive au cours de ses six mois avec les Bluebirds.

Wilfried Zaha, de retour à Crystal Palace, prêté par Manchester United

De retour avec les Red Devils, Wilfried Zaha n’a pas fait long feu, une fois de plus, du côté de Manchester, considéré comme un indésirable par le nouvel entraîneur, Louis Van Gaal, il a été prêté dans la foulée à Crystal Palace, son club formateur, là où il a explosé. Remplaçant contre Newcastle, il rentre en jeu à la 70ème minute pour son retour avec les Eagles et le fête dignement en égalisant dans les arrêts de jeu. Seulement, après deux titularisations plus que moyennes, le jeune talent reste cantonné sur le banc de touche, n’entrant même plus en jeu.

Alors certes, Zaha est encore jeune, il n’a que 21 ans, mais le temps passe vite en football, et le jeune international a du mal à franchir le pallier entre Championship et Premier League. Ce prêt dans le club où il a grandi et où il a ses repères peut lui permettre de rebondir, à condition de réitérer les performances qui ont fait de lui le prodige qu’il était il y a un peu plus d’un an ; et pour ça, il lui reste encore beaucoup à prouver.

© The Guardian

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire