Zlatan Ibrahimovic au Milan AC pour (ré)écrire l’histoire

La rumeur enfle. Et elle est alimentée par les récentes interviews de Zlatan à des médias transalpins (Gazzetta dello Sport, GQ Italia). Le colosse suédois pourrait être de retour à Milan dans les prochains jours. Non pas à l’Inter, dont il a porté les couleurs de 2006 à 2009, mais au Milan AC où il a évolué entre 2010 et 2012.

Ibra et le Milan, une idylle réciproque

Zlatan apprécie la ville de Milan, qu’il considère comme sa “deuxième maison”. Et ça se ressent très vite. Habitué de la Serie A, Ibrahimovic a connu la meilleure période de sa carrière au Milan AC. Effectivement, après un échec cuisant à Barcelone, le Suédois s’était relancé en Lombardie. Pour le meilleur : avec 42 buts en 61 rencontres de Serie A (en deux ans), il a été un grand artisan du dernier scudetto milanais, en 2011. A la pointe d’une équipe où évoluaient Robinho, Ronaldinho, Filippo Inzaghi ou encore Clarence Seedorf, il avait relégué le jeune Alexandre Pato sur le banc.

Proche des dirigeants rossoneri de l’époque, dont Berlusconi et Galliani, Zlatan n’a jamais réellement accepté son départ. Un transfert au PSG qui semble avoir été acté sans le consentement du principal intéressé. Ainsi, Ibra n’a pas camouflé son souhait : revenir à Milan pour parachever son oeuvre.

Zlatan et les Milanais contre le Real Madrid, en 2010. Une époque à la fois si proche et si lointaine…

Zlatan a besoin du Milan…

A 38 ans, Zlatan Ibrahimovic ne manque pas de prétendants. Libre depuis la fin de son contrat à Los Angeles, il veut se lancer dans une dernière aventure au haut niveau. Mais après le retrait de Tottenham, seuls Naples et le Milan AC sont en pole pour le recruter.

Naples est un prestigieux challenge pour un joueur comme Zlatan. Cependant, la participation à la Ligue des Champions ne fait pas oublier le contexte de crise connu par le club. Il est peu probable de voir Ibra signer au Napoli, où le président possède un caractère au moins aussi fort que le sien. Aurelio De Laurentiis n’est pas vraiment réputé pour être un fin diplomate. Avec Zlatan, le moindre désaccord pourrait avoir de dramatiques conséquences…

Ibrahimovic devrait logiquement retourner à Milan, dans un club qu’il connaît déjà. Et dans un championnat qui lui permet encore de faire le show pendant une ou deux saisons. Au vu des performances de Zlatan en MLS, on peut attendre de lui 10 ou 15 buts en Serie A sur une année.

… et le Milan a besoin de Zlatan

Depuis le départ d’Ibra à l’été 2012, les choses ont changé au Milan AC. Et clairement pas pour le meilleur, car le club a connu une lente dégringolade. Il n’a plus disputé de Ligue des Champions depuis 2013/2014. Berlusconi est parti, les investisseurs se sont succédé, mais rien n’y fait. A l’heure actuelle, le Milan est 11ème du championnat. Dans le secteur offensif, nombreuses sont les déceptions : Suso, Krzysztof Piatek ou Rafael Leao n’y arrivent pas.

Pour retrouver l’Europe, l’arrivée de Zlatan soulagerait les Milanais. Avec la constance qui est sienne, ils pourront compter sur un apport de buts régulier. Surtout, Ibrahimovic pourra apporter toute son expérience à une nouvelle génération de Rossoneri. Et ainsi devenir le symbole vivant d’un club en quête de repères…

A propos de Benjamin Mondon 276 Articles
Des analyses parfois aussi improbables qu'un mélange entre Ronaldinho et Cheick Diabaté.

1 Trackback / Pingback

  1. Les nouvelles ambitions du Hertha Berlin - Papinade

Laisser un commentaire