Snap stock a chuté de 30% alors que la société réduisait ses revenus

Depuis fin avril, la société a déclaré que « l’environnement macroéconomique s’est détérioré plus rapidement que prévu. En conséquence, nous prévoyons un ajustement de l’EBITDA, annonçant des bénéfices inférieurs à nos objectifs du deuxième trimestre 2022 ». Dépôt d’obligations américaines.

Actions Instantané (INSTANTANÉ) Chute de 31 % des lettres (Google) Chute de 3,6 % Amazone (AMZN) Baisse de 2,2 %. Les contrats à terme sur le Nasdaq ont également chuté, les commerçants blâmant Snap.

Les actions américaines ont terminé en hausse lundi, tirées par les gains des banques et de la technologie, mais ont suivi une longue série de baisses hebdomadaires à Wall Street depuis la pause des dotcoms il y a 20 ans et de nombreux investisseurs sur les nerfs.

Le PDG de Snap, Evan Spiegel, a déclaré à Reuters dans une note que la société ralentirait ses embauches cette année et a soulevé un large éventail de problèmes.

« Comme de nombreuses entreprises, nous sommes confrontés à une inflation et à des taux d’intérêt en constante augmentation, à des pénuries dans la chaîne d’approvisionnement et à des interruptions de travail, à des changements de politique de plate-forme, à l’impact de la guerre en Ukraine et bien plus encore », a-t-il écrit.

Le mois dernier, Snap prévoyait une croissance des revenus de 20 à 25 % au deuxième trimestre par rapport à l’année précédente.

Nouvelles suite aux rapports des entreprises incluses Uber (UBER) Et propriétaire de Facebook Méta plateformes (Facebook) Plus tôt ce mois-ci, ils contrôleront les coûts et l’embauche.

Dans un communiqué, Spiegel a déclaré que Snap évaluerait le budget pour le reste de l’année et que « les dirigeants ont été invités à revoir les dépenses pour trouver des économies supplémentaires ».

READ  Blinken dit que les États-Unis sont prêts à intensifier leur diplomatie avec la Chine "à ce moment critique dans le monde"

Bien que la société s’attende à embaucher plus de 500 personnes d’ici la fin de cette année, une partie des embauches prévues sera repoussée à l’année prochaine, a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.